Evguéni Prigojine évoque les récents développements sur le continent africain

Evguéni Prigojine, homme d’affaires russe, a donné une interview exclusive sur la société militaire privée Wagner qui a récemment attiré l’attention de l’opinion publique mondiale.

« Je voudrais encore une fois souligner que la société militaire privée Wagner comme phénomène n’existe pas. Il s’agit de la légende de Robin des Bois. On lie tout ce qu’il se passe de bien dans le monde avec les Russes, et tous les Russes avec le groupe Wagner », a fait savoir Evguéni Prigojine.

Selon l’homme d’affaires russe, ce n’est pas important si les Russes sont présents ou non au Mali, il faut constater que la situation sécuritaire dans le pays s’est de façon étrange fortement améliorée après que les Français ont mis fin à leur coopération avec le Mali pour lutter contre le terrorisme.

Concernant la situation en Libye, « Le sociologue russe Maxime Schougaleï a à plusieurs reprises attiré l’attention sur les informations largement diffusées concernant les montants que les officiels des pays de l’UE et des organisations internationales gagnent avec la vente du pétrole libyen. Si je ne me trompe pas, il s’agit de millions de dollars mensuels. Compte tenu que la National Oil Corporation et la Banque centrale de la Libye sont totalement contrôlées par ces messieurs de l’Europe et du Royaume-Uni, ils vont, je crois, arracher les doigts de quiconque essayera de prendre un seul dinar libyen. Sauf erreur de ma part, Macron est sur la liste de ces messieurs », indique M.Prigojine. Quant à la la République centrafricaine, M.Prigojine a tenu à adresser ses louanges, fierté et gloire aux instructeurs russes et surtout une profonde révérence à monsieur Ivanov, en tant qu’honnête personne, et de la part de tout le peuple centrafricain.

Evguéni Prigojine a fait savoir qu’il « tout à fait d’accord avec M.Ivanov, qui décide de poursuivre en justice M.Macron, un homme qui ne prend pas la responsabilité de ses propos, qui a accusé les instructeurs russes de crimes contre la population civile de République centrafricaine. Personne n’a commis un seul crime, il n’y a pas une seule preuve, sans compter les fake news et les provocations », a-t-il indiqué.

Le businessman a aussi souligné que non seulement la France, mais aussi les États-Unis et de nombreux pays de l’UE commettent des crimes odieux et financent des terroristes partout dans le monde, en particulier en Afrique.

« Mais je voudrais souligner que les ennemis des peuples de la République centrafricaine, du Mali, de la Libye et d’autres pays ne sont pas les Français, pas le peuple français, mais des politiciens présomptueux, comme M.Macron, qui lancent des accusations au lieu de reconnaître leurs propres erreurs.», résume Evguéni Prigojine.

Check Also

Libya Will Put Washington’s New Peacebuilding Strategy to the Test

By any definition, Libya is a so-called fragile state and a high-priority challenge for international …