Burkina Faso : qui sont les « Cobras », ces militaires qui font trembler le régime de Damiba ?

Créées en 2019 pour combattre les groupes jihadistes, ces unités sont à l’origine de la fronde militaire qui a éclaté contre le régime de transition, ce vendredi 30 septembre.

Huit mois après le putsch du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, le 24 janvier, la crainte d’un nouveau coup d’État a ressurgi à Ouagadougou. Et pour cause : ce 30 septembre, aux environs de 4 heures 30, des tirs ont été entendus dans la capitale, notamment au camp militaire Baba Sy. Des militaires se sont déployés à plusieurs endroits stratégiques de la capitale, y compris devant la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).

À la mi-journée, la haute hiérarchie militaire a convoqué une réunion d’urgence pour tenter de ramener le calme au sein de la grande muette. « Les chefs sont en concertation. Les mutins ont des revendications corporatistes mais aussi politiques », confiait une source au sein de l’armée. Depuis, les tractations se poursuivent.

Check Also

The Geo-Politics Of Natural Gas To Europe – Analysis

In January 2022, as Russian troops were massing on Ukraine’s border, the U.S. government withdrew support for …