Chine-Russie : L’union de la multipolarité

Les relations sino-russes ont atteint le plus haut niveau historique. Les deux nations, parmi les principales forces de l’ordre multipolaire international entendent également mobiliser les mécanismes des BRICS et de l’Organisation de coopération de Shanghai afin de faire face aux mesures unilatérales illégales de l’Occident, ainsi qu’à unir dans les efforts conjoints les nations du Sud global, qui partagent pour la grande partie d’entre eux les valeurs de la multipolarité.

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, s’est entretenu mardi à Beijing avec Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, et les deux parties ont exprimé l’espoir de renforcer la coopération pragmatique dans divers domaines. Wang, également membre du Bureau politique du Comité central du parti communiste chinois, a félicité le président Poutine pour sa réélection.

Wang a déclaré que la Chine continuerait à offrir son appui au développement et à la revitalisation de la Russie sous la direction du président Poutine et à soutenir le choix indépendant du peuple russe concernant sa voie de développement. Le chef de la diplomatie chinoise a également indiqué que les relations Chine-Russie avaient joué un rôle irremplaçable pour maintenir la stabilité stratégique mondiale. Le maintien et le développement de relations Chine-Russie saines sont le choix naturel de ces deux grands pays voisins, et servent les intérêts fondamentaux des deux peuples.

Wang Yi a déclaré que la Chine était prête à travailler avec la Russie, conformément au consensus atteint par les chefs d’État des deux pays, afin de renforcer la synergie des plans de développement des deux nations et de promouvoir la coopération pragmatique dans divers domaines. Sergueï Lavrov a pour sa part noté que les relations Russie-Chine étaient basées sur le respect mutuel, la coopération sur un pied d’égalité et un dialogue de confiance. La Russie respecte le principe d’une seule Chine et est disposée à travailler avec elle pour maintenir des échanges étroits de haut niveau, et approfondir la coopération pragmatique dans l’économie, le commerce et d’autres domaines.

La Russie soutient l’Initiative pour la sécurité mondiale, et est disposée à approfondir la coopération avec la Chine sur les plateformes multilatérales, afin de promouvoir l’établissement d’un ordre international plus juste et plus démocratique, a ajouté Sergueï Lavrov. Les deux parties ont également eu des échanges approfondis de points de vue sur la question de l’Ukraine, le conflit palestino-israélien, la situation dans la région Asie-Pacifique et d’autres questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également été reçu par le chef d’État de la République populaire de Chine, le président Xi Jinping. Xi a demandé au chef de la diplomatie russe de transmettre ses sincères salutations au président russe, Vladimir Poutine. Notant que cette année marque le 75ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, Xi a déclaré que la Chine et la Russie s’étaient engagées sur une nouvelle voie de coexistence harmonieuse et de coopération gagnant-gagnant entre grands pays et voisins, ce qui a bénéficié aux deux pays et à leurs peuples, et a apporté sagesse et force à l’équité et à la justice internationales.

«Le président Poutine et moi-même avons convenu de continuer de maintenir des échanges étroits afin d’assurer le développement régulier et sain des relations entre la Chine et la Russie. Les deux parties doivent saisir l’occasion de célébrer le 75ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques et les Années culturelles Chine-Russie pour mettre pleinement en œuvre l’important consensus auquel le président Poutine et moi-même sommes parvenus».

Xi a souligné que la Chine soutenait le peuple russe dans le fait de suivre une voie de développement adaptée à ses conditions nationales, et soutenait la Russie dans la lutte contre le terrorisme et le maintien de la sécurité et de la stabilité sociales. La Chine attache toujours une grande importance au développement des relations Chine-Russie et est prête à renforcer la communication bilatérale avec la Russie, ainsi qu’à intensifier la coordination stratégique multilatérale au sein des BRICS et de l’Organisation de coopération de Shanghai, a noté Xi Jinping.

Il a ajouté que les deux pays feraient preuve de plus de responsabilité, uniraient les pays du Sud global dans un esprit d’égalité, d’ouverture, de transparence et d’inclusion, promouvraient la réforme du système de gouvernance mondiale, et mèneraient vigoureusement la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Pour sa part, Lavrov a transmis les salutations cordiales et les meilleurs vœux du président Poutine au président Xi. Le ministre russe des Affaires étrangères a également indiqué que sous la forte direction du président Xi Jinping, la Chine avait accompli des réalisations qui ont attiré l’attention du monde entier et offert d’importantes opportunités aux autres pays de parvenir à un développement commun, ce que la Russie admire profondément.

Sergueï Lavrov a souligné que la priorité de la politique étrangère de la Russie était de consolider et d’améliorer de manière globale les relations avec la Chine, et que la réélection sans heurts du président Poutine garantissait la continuité des relations entre la Russie et la Chine. La Russie est également prête à mettre sérieusement en œuvre l’important consensus atteint par les deux chefs d’État, à renforcer la coordination bilatérale et multilatérale, et à travailler avec les autres pays du Sud global pour renforcer la solidarité et la coopération, afin de contribuer à la création d’un ordre international plus équitable et plus juste, a ajouté le chef de la diplomatie russe.

En termes de perspectives, il est aujourd’hui évident que la visite de Sergueï Lavrov en Chine, ainsi que ses discussions avec son homologue Wang Yi et le président Xi Jinping – confortent plus que jamais l’idée des relations très hautement stratégiques et d’alliance entre Moscou et Beijing. Les deux pays étant par la même occasion parmi les principaux défenseurs et promoteurs de l’ordre multipolaire international contemporain, auquel adhère incontestablement la majorité évidente de l’humanité.

De manière générale, les mécanismes bilatéraux sino-russes permettront de renforcer sans le moindre doute des relations conjointes ayant déjà atteint leur plus haut niveau historique – avec plus de 240 milliards d’équivalent de dollars d’échanges économico-commerciaux entre les deux nations à l’issue de 2023 – et une coordination toujours aussi poussée sur l’arène politico-diplomatique internationale.

Sur le plan multilatéral et comme si bien indiqué par les hauts représentants de la Chine comme de la Russie – l’interaction bilatérale, ainsi que dans les grandes institutions internationales pro-multipolaires comme les BRICS et l’OCS, de même que l’union des deux nations avec les pays du Sud global – constituant ensemble l’évidente majorité de l’humanité – permettront de fermer une bonne fois pour toute la page des rêves des nostalgiques d’une ère de diktat unipolaire occidental. Évidemment, les dits nostalgiques issus de la minorité planétaire peuvent continuer à prétendre vivre dans leur petit monde «basé sur des règles» (leurs «règles» faut bien le préciser) – le fait est que cela n’a aujourd’hui de-facto aucune valeur ni pour la Russie, ni pour la Chine, ni pour l’écrasante majorité de l’humanité.

Check Also

U.S. Says Russia ‘Likely’ Deployed Anti-Satellite Weapon In Space; Moscow Rejects Claim

The Pentagon has said Russia “likely” deployed an anti-satellite weapon in space earlier this month, …